image

Raréfaction des ressources IBM i : mythe ou réalité ?

Présent sur le marché IT depuis des décennies sous tous les noms, l’IBM i est en train de vivre le revers de médaille de ce qui a fait son succès.

C’est une machine robuste et quasiment inattaquable par les hackers, oui elle est stable et ne nécessite que très peu d’interventions. Mais cette stabilité trentenaire provoque des pénuries de ressources dans un contexte où, Les langages open source, JAVA, PHP, PYTHON sont le Saint Graal des développeurs.

Pour pallier ce problème, IBM fait évoluer l’IBM i en passant de RPG à Free Form pour adresser un plus grand nombre de jeunes développeurs. Résultat : les projets de modernisation d’applications foisonnent. Est-ce suffisant pour changer les préjugés ?

 

L’IBM i au cœur des transformations

Bonne nouvelle dans ce paysage qu’on pourrait croire sinistré : avec un parc installé dans 150.000 entreprises à travers 115 pays, où l’IBM i tourne avec du RPG dans sa grande majorité, il est évident que la page RPG ne va pas être tournée du jour au lendemain.

C’est une belle opportunité pour les plus jeunes qui peuvent envisager de reprendre la main sur bon nombre de projets de modernisation.

Ce qui confirme aussi que l’IBM i est loin d’être mort, comme nous le faisions déjà remarquer dans un article précédent (L’AS/400 est-il mort ?)

En effet, avec un IBM i au cœur de toutes les transformations, les projets de modernisation / transformation AS400 ou iSeries, les projets de modernisation de base de données DB2 for i, qui passe par la mise en place de Free Form foisonnent.

Remplaçant d’un RPG sclérosé dans ses 80 colonnes et pas une de plus, le Free Form est en effet la nouvelle version du RPG, dont la syntaxe plus proche de JAVA et qui ne se limite plus à 80 caractères. Il peut être rapidement intégré par tous les développeurs, quels que soient leur niveau de connaissance de l’IBM i ou leur expérience.

 

Former les jeunes développeurs

IBM a bien évidemment conscience de cette pénurie de ressources : Jim Buck, IBM Software Developer Program Instructor et donc leader de la formation sur IBM i, travaille avec les programmes IBM (IBM’s Academic Initiative program) et le Gateway Technical College pour fonder un département spécifique pour la formation des développeurs.

L’objectif est d’une part de monter un cursus qui pourra être implémenté dans les universités et écoles d’ingénieurs intéressées et d’autre part de développer un programme « Teach to Teacher » qui permette la multiplication des compétences en matière d’enseignement.

La modernisation des applications IBM i nécessite, dans sa transition vers Free Form, une méthodologie et des outils spécifiques.

ID INFO participe au renouvellement des compétences en s’associant au développement des pépinières de jeunes développeurs.

 

N’hésitez pas à contacter NOTOS-iD INFO au 01 88 32 12 34, ou via le formulaire de contact. Nous avons les ressources IBM i, des compétences rares, qui vous permettront de faire évoluer votre plateforme !